nov 302012

Moi qui étais drôlement surprise d'apprendre que la fille de Patricia avait les symptômes "collatéraux" de la puberté à seulement 7 ans…me voilà à mon tour obligée de prévoir des soins spécifiques pour l'acné de Gabrielle… 8 ans et demi à peine :roll:

Bref, j'ai choisi pour elle un soin à base d'huile de baies de laurier, car non, non, elle ne sert pas "que" à faire du savon d'Alep ! :mrgreen:

C'est une formule assez simple, et j'ai choisi une de mes consistances préférées : le "lait-gel"

Phase aqueuse :

  • - Jus d'aloe vera (84 %) : 21 g (dont 6 g prélevés pour la 3ème phase) (émollient, humectant, hydratant, apaisant, cicatrisant, astringent, anti-prurigineux, régénérant (anti-radicaux libres))
  • - Gomme xanthane (0.2 %) : 0.05 g (épaississant, gélifiant)

Phase huileuse :

  • - Huile de jojoba (5 %) : 1.25 g (humectant, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
  • - Huile de baies de laurier (5 %) : 1.25 g (antiseptique, nourrissant, émollient, assouplissant, décongestionnant, anti-parasitaire, apaisant, anti-inflammatoire, astringent, cicatrisant, anti-oxydant)
  • - Olivem 1000 (3 %) : 0.3 g (émulsifiant, émollient, hydratant)
    Vitamine E (0.5 %) : 3 gouttes
    (anti-oxydant puissant, anti-radicalaire, stimule la régénération cellulaire, assouplissant)

3ème phase :

  • - Alcool de benzyle (0.5 %) : 4 gouttes (conservateur bactériostatique, anti-prurigineux)
    Sorbate de potassiu
    m (0.3 %) : 0.08 g (anti-oxydant, conservateur fongicide)
    Jus d'aloe vera
    (prélevé de la phase aqueuse) : 6 g (émollient, humectant, hydratant, apaisant, cicatrisant, astringent, anti-prurigineux, régénérant (anti-radicaux libres))
  • - Teinture de propolis (0.5 %) : 3 gouttes (antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisant)
  • - Oxyde de zinc (1 %) : 0.25 g (fongicide, antiseptique, assainissant, apaisant, protecteur)

Méthode : Faire chauffer les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, puis faire prendre l'émulsion. (Voir le mode opératoire pour débutantes). Comme d'habitude, j'ai préparé avant tout la 3ème phase, que j'ai réservée, pour laisser le temps aux poudres de se dissoudre.

Verdict : Toujours ravie de cette texture :) Gabrielle la trouve très bien également. Elle pénètre facilement et semble plutôt efficace, mais pour être complètement catégorique, il faudrait que la bondinette soit plus studieuse dans son application…. :lol: Mais elle c'est plutôt le genre "regarde, ça va beaucoup mieux, c'est bon, on arrête !" :lol:
Le seul "petit" bémol, s'il fait en trouver un, c'est que l'odeur de l'huile de baies de laurier (seulement 5 %….) est TRES présente :mrgreen:. Nous, ça ne nous gêne pas, mais bon…. faut aimer :|

fév 102012

Spéciale dédicace à Namour, ce billet est très spécial… Pourquoi donc ?… Parce qu'ENFIN je suis à jour des posts sur le blog, youhouhouhouh ! :lol:

Pour vous, çà a peut-être l'air de rien, mais pour moi franchement, quel soulagement, pfiouh… Allez, je vais essayer de ne plus me laisser submerger par autant de retard, on y croit, on y croit !

Voici donc une petite recette de crème légère à la chicorée :)

 

Phase aqueuse :

  • Infusion de chicorée (53 %) : 15,9 g (hydratant, adoucissant, apaisant, protecteur)

Phase huileuse :

  • Emulsan (7 %) : 2,1 g (émulsifiant huile/eau, émollient, hydratant, adoucissant, laisse la peau douce et lisse)
  • Cire de jojoba (1 %) : 0,3 g (humectant, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
    Beurre d'aloe
    (1 %) : 0,3 g (émollient, humectant, hydratant, apaisant, cicatrisant, astringent, anti-prurigineux, régénérant (anti-radicaux libres)
    Huile de moringa
    (10 %) : 3 g (anti-oxydant, rapidement absorbé, améliore l'élasticité de la peau, apaisant, assainissant, prévient le vieillissement de la peau)
  • Macérât chicorée/jojoba (13,5 %) : 4,05 g (hydratant, adoucissant, apaisant, protecteur, humectant, nourrissant, sébo-régulateur, cicatrisant, régénérant, tenseur)
    Vitamine E
    (0,7 %) : 0.21 g (environ 5 gouttes) (anti-oxydant puissant, anti-radicalaire, stimule la régénération cellulaire, assouplissant)

Troisième phase :

  • Vitamine C (3 %) : 0,9 g (antioxydant, régulateur de pH, agent d'entretien de la peau, stimule la production de collagène, protège la peau des effets du soleil, apaisant, lutte contre la prolifération bactérienne)
    Jus d'aloe vera
     (10 %) : 3 g (émollient, humectant, hydratant, apaisant, cicatrisant, astringent, anti-prurigineux, régénérant (anti-radicaux libres)
  • Optiphen BSB-N (0.8 %) : 0.24 g (environ 6 gtt) (conservateur bactériostatique, contre les levures et moisissures, anti-prurigineux)

 

Méthode : Mélanger les ingrédients de la troisième phase et les mettre de côté, pour laisser le temps aux poudres de se dissoudre. Faire chauffer les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, puis faire prendre l'émulsion. (Voir le mode opératoire pour débutantes)

 

Verdict : comme c'était pour Julie, et que Julie aime bien que ses crèmes "sentent", j'ai ajouté 3 gouttes d'HE de bois de rose ;) Pour le reste, cette crème est une crème toute légère, à réserver pour les peaux normales (en été, plutôt je pense !) à grasses !

fév 032012

 [bon, je reprends ma liste d'attente des articles à publier, mais dans l'autre sens… :lol: donc une vieeeeeeille recette ;)]

Je vous avais déjà parlé de mes mini-moules, avec lesquels j'avais fait les dosettes pour zones très sèches et le shampooing unidose démêlant. Et je vous avais bien dit que vous en entendriez reparler de mes mini-moules (parce que je n'en suis pas peu fière ! :mrgreen:)… Eh bien c'est maintenant ! ;)

On m'a déjà offert à plusieurs reprises du démaquillant solide. Même si j'ai beaucoup apprécié son efficacité, j'étais toujours un peu dérangée par le côté peu pratique de ce gros "savon" à manipuler et à ranger après coup, bref, le test idéal pour les mini-moules ! :)

 

Une seule phase : 

  • Huile de jojoba (63 %) : 9,81 g (plébiscitée dans les démaquillants, humectant, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
  • Cire d'abeille (22 %) : 3,43 g (adoucissant, assouplissant, protecteur)
  • Emulsan (11,5 %) : 1,79 g (émulsifiant huile/eau, émollient, hydratant, adoucissant, laisse la peau douce et lisse)
  • Huile de ricin sulfatée (3 %) : 0,47g (nettoyant, émollient, dispersant)
  • Vitamine E (0,50 %) : 0,07 g (anti-oxydant puissant, anti-radicalaire, stimule la régénération cellulaire, assouplissant)

Il suffit de mélanger tous les ingrédients fondus, sauf l'huile de ricin sulfatée et la vitamine E, que je préfère ajouter à la fin. Et ensuite, hop, dans les moules :) Un petit passage au congélateur peut permettre de faciliter le démoulage. Et ensuite, pouf, dans un pot, dans la salle de bains ! :)

Pour l'utilisation, il suffit d'humidifier une dosette et de la malaxer au creux de la main ou de la frotter sur une lingette humide, elle va se tranformer en lait, et hop, le tour est joué ! Et en plus le rinçage n'est pas obligatoire :) Personnellement, j'humidifie ma lingette et j'écrabouille ma dosette dessus (oui, toujours très classe moi !:lol:)

 

Verdict : moi qui étais mitigée sur le démaquillant solide, à cause de sa forme, cette fois, je suis emballée ! Une dosette pour les yeux, et éventuellement une autre pour le reste du visage, pour un résultat nickel :D  On n'en utilise pas plus que ce dont on a besoin, et on ne laisse pas un démaquillant solide tout gluant dans le tiroir ;) Bref, archi adopté pour moi ! :D

 

fév 022012

Bon, je n'ai toujours pas rattrapé mon retard, mais j'ai décidé cette fois de prendre les choses à l'envers, voici donc ma dernière crème en date ! :)

Avec le froid qui nous tombe dessus, moi qui ne supporte que très peu d'huile sur ma peau d'ado, j'avais vraiment envie de quelque chose de plus nourrisant que d'habitude, parce que "çà pince"…. MAIs, qui reste "léger" quand même…. Bref, une gageure….:evil:

Et pour "compenser" cette proportion d'huile plus élevée que d'habitude, j'y ai ajouté des plantes assainissantes et purifiantes. Au départ, l'idée était de réutiliser les plantes de mon dernier sérum anti-boutons " super-corsé", mais sans huiles essentielles. Ce qui, finalement, ressemble un peu à un bouquet d'épices ;)

 

Phase aqueuse :

  • Infusion de tea-tree/laurier/giroflier/lavandin/eucalyptus (64 %) : 32 g (dont 5 g à réserver pour y diluer la 3ème phase) (antibactérien, antiviral, antiparasitaire, antifongique, assainissant ++, purifiant ++, apaisant ++, régénérant ++, cicatrisant)

 Phase huileuse :

  • Tegomuls (6%) : 3 g (émulsifiant émollient et matifiant)
  • Macérât tea-tree/laurier/giroflier/lavandin/eucalyptus / jojoba (25 %) : 12.5 g (antibactérien, antiviral, antiparasitaire, antifongique, assainissant ++, purifiant ++, apaisant ++, régénérant ++, cicatrisant, humectant, nourrissant, sébo-régulateur, tenseur)
  • Vitamine E (0,5 %) : 0.25 g (anti-oxydant puissant, anti-radicalaire, stimule la régénération cellulaire, assouplissant)

Troisième phase :

  • Stéarate de magnesium (1 %) : 0.5 g (anti-agglomérant, agent de foisonnement, hydratant, gélifiant, stabilisant, opacifiant, co-émulsifiant)
  • Urée (2.7 %) : 1.35 g (antistatique, régulateur de pH, très humectant, agent d'entretien de la peau, cicatrisant)
  • Optiphen BSB-N (0.8 %) : 0.4 g (environ 10 gtt) (conservateur bactériostatique, contre les levures et moisissures, anti-prurigineux) 

Méthode : Faire chauffer les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, puis faire prendre l'émulsion et ajouter la 3ème phase après refroidissement. (Voir le mode opératoire pour débutantes)

Verdict : Je suis très satisfaite de la texture, même si au départ, le côté "gélifiant" du stéarate de magnésium m'a donné une petite frayeur….:mrgreen: La crème est très légère, et très pénétrante, mais je la sens très "humectante" quand même… Je pense tout de même qu'elle est à réserver pour les peaux normales à grasses, elle ne sera probablement pas assez nourrissante pour les peaux sèches. L'odeur est très…. orientale disons ! :lol: Moi j'aime beaucoup ;)

nov 282011

Encore un petit masque vite fait à utiliser tout de suite :)

Celui-là, je voulais qu'il sente "bon" (OK, tout est relatif…. :mrgreen:) la mer, alors en route ;)

  • Poudre de carraghénane (4,4 %)  : 0,8 g (épaississant, gélifiant, agent de contrôle de  la viscosité, émollient, adoucissant, calme les irritations cutanées)
  • Eau minérale très chaude  (90,1 %) : 16,4 g
  • Poudre d'algue brune (2,75 %) : 0,5 g (revitalisant, régénérant, raffermissant)
  • Boue de la mer morte (2,75 %) : 0,5 g (stimule la circulation sanguine, régénérant, hydratant)

Méthode : encore simplissime, il suffit de tout mélanger consciencieusement jusqu'à ce que le masque soit tout à fait homogène :) La poudre de carraghénane ne forme un gel que dans l'eau chaude. Après le mélange, laissez refroidir, en mélangeant de temps en temps, et utilisez ! Attention, sans conservateur, ce masque est à utiliser immédiatement après la préparation !

 

 Verdict : Bon, comme le précédent, OK, je dois reconnaître qu'il n'est pas très beau :lol: Et en plus, pour le coup, il sent bien la mer, vraiment bien….:lol: Ca rappelle les vacances quoi :mrgreen: 

enfin, moi çà ne me dérange pas, et en tout cas, il a une texture gélifiée qui est vraiment très agréable à l'application, j'aime beaucoup le principe !

re  

 

(et les futures mamans…. ;))

nov 272011

J'avais toutes mes nouvelles argiles à tester, et également les poudres d'agrumes… Bref, rien de tel qu'un petit masque ! :) C'est vite fait, c'est à utiliser tout de suite, et çà fait du bien… avec un bon bain… euh bon, là je m'égare, bref :mrgreen:

  • Argile jaune  (30 %) : 4.5 g (stimulant, oxygénant, tonifiant, purifiant, apaisant, cicatrisant, stimule la production de collagène, réduit l'apparence des rides, lissant)
  • Infusion de curcuma (52 %) :  7.8 g (anti-inflammatoire, anti-oxydant)
  • Poudre de citron (5 %) : 0.75 g (assainissant, purifiant, anti-oxydant, dépuratif, active la micro-circulation, astringent, tonifiant)
  • Poudre d'orange (5 %) : 0.75 g (apaisant, assainissant, purifiant, astringent, tonifiant)
  • Huile de papaye (8 %) : 1.2 g (dissout les excès de sébum et les impuretés de la peau (papaïne), élimine en douceur les cellules mortes, favorisant ainsi leur régénération, anti-oxydant, lutte contre le vieillissement cellulaire, apaisant)

Méthode : pas bien compliqué encore une fois, il suffit de mélanger soigneusement l'infusion et l'argile, puis d'ajouter le reste des ingrédients, sans cesser de bien mélanger. Attention, sans conservateur, ce masque est à utiliser immédiatement après la préparation ! S'il est trop compact à votre goût, vous pouvez le rallonger un peu en ajoutant de l'infusion.

Verdict : alors, oui, bon, c'est vrai, il n'a pas un physique facile, j'avoue :) Les poudres d'agrumes ne se dissolvant pas comme de l'argile par exemple, il reste un petit côté "granuleux", qui n'est pas du tout gênant cependant :) Je pense que çà pourrait peut-être faire un gommage doux, mais bon, moi il m'a très bien servi comme masque, avec un effet très "rafraîchissant", dans mon bain, toussatoussa… :mrgreen:

(disons plutôt pour les futures mamans…;))

nov 092011

J'étais depuis longtemps assez intriguée par l'huile de ricin sulfatée… Dès que je l'ai reçue, j'ai voulu tout de suite la tester dans une eau micellaire, qui, du coup, ne contiendrait aucun tensio-actif.

J'avais également envie de profiter des vertus de l'argile, mais sans la texture "gadoue"… Et la solution m'est venue très rapidement : on boit de "l'eau d'argile" pour se soigner de l'intérieur, alors pourquoi pas de l'eau d'argile pour l'extérieur ?! Pour préparer de l'eau d'argile, pas bien compliqué, j'ai ajouté une cuillérée à café d'argile rouge à un demi-verre d'eau minérale, bien mélangé, et laissé reposer une nuit après avoir couvert avec du film étirable. Le lendemain – surtout sans mélanger !! – j'ai récupéré la quantité d'eau nécessaire à la recette.

[spéciale dédicace à Trifaze : toi qui trouvais la recette de la mousse micellaire pour peau sèche simplissime, là, tu vas être servie !:lol:]

Voici donc cette recette, plus simple tu meurs :mrgreen:

  • Eau d'argile rouge (93 %) : 46.5 g (reminéralisant, réparateur, cicatrisant, purifiant, améliore la micro-circulation, apaisant)
  • Huile de ricin sulfatée (4 %) : 2 g (nettoyant, émollient, dispersant)
  • Glycérine (2%) : 1 g (hydratant, humectant, émollient, adoucissant, assouplissant, protecteur)
  • Alcool de benzyle (1 %) : 0.5 g (environ 12 gtt) (conservateur bactériostatique, anti-prurigineux)

Méthode : verser tout dans un flacon, secouer, c'est prêt ! :)

Verdict : Non seulement la préparation est ultra-simple, mais je suis bluffée par cette eau micellaire ! Elle démaquille aussi bien que celles contenant des tensio-actifs, mais elle laisse la peau très très "fraîche" (!)… Avec ma mousse micellaire pour peau sèche, je trouvais que la peau semblait plus hydratée qu'avec les autres eaux micellaires, mais avec celle-ci c'est encore "pire" ! J'ai l'impression que la peau ne sèchera jamais ;) Et ce n'est pas uniquement grâce à la glycérine, puisque la mousse micellaire précédente en contenait déjà et en plus grande quantité encore. Difficile à expliquer mais je pense que les peaux sèches devraient essayer ce genre de formule, en ajoutant encore un peu d'actifs hydratants, à mon avis, çà doit être du tonnerre !

[Les savonnières savonniers (pardon Raphaël ! ;)), patience, patience, je vous avais prévenus qu'avec ma panne de balance, j'en profiterais pour rattraper tout mon retard en crèmes et autres lotions…. ;)]

nov 082011

Lorsque j'ai vu passer sur le blog du Lutin son liniment gel *Riz-Fraise*, çà m'a tout de suite interpellée ! Les bonnes choses d'un liniment sans l'effet flimogène de la cire d'abeille !! J'essaye !

Je voulais en faire du démaquillant, je n'ai pas utilisé d'eau de chaux, mais plutôt un peu de tensio-actif doux, comme une eau micellaire, mais plus nourrisante !

  • Eau minérale (48 %) : 14,4 g
  • Gomme xanthane (0,5 %) : 0,15 g
  • HV de jojoba (48%) : 14,4 g (humectant, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
  • Beta (2,5%) : 0,75 g (tensio-actif doux)
  • Alcool de benzyle (0,8 %) : 6 gtt (conservateur bactériostatique, anti-prurigineux)
  • Sorbate de potassium (0.2%) : 0.06 g (anti-oxydant, conservateur fongicide)

Méthode : Mélanger la gomme xanthane à l'eau tiédie jusqu'à formation d'un gel, puis incorporer l'huile sans cesser de remuer, et enfin le reste des ingrédients. Simplissime ! ;)

J'ai fait une formule assez "neutre", qui peut être modifiée avec un hydrolat ou infusion à la place de l'eau, selon le type d'eau. Par contre, l'huile de jojoba a sa place dans cette formule destinée au démaquillage, MAIS bien sûr on peut également y avoir fait macérer quelques plantes bien choisies. Bref une recette simplissime et fortement déclinable !

 

Verdict : J'adore ! tout l'effet d'un liniment démaquillant, SANS l'effet filmogène un peu "lourd" de la cire d'abeille ! Je l'ai testé une fois, je le trouve super. Puis j'ai donné le reste duf lacon à Julie, car avec ma peau grasse, je n'étais pas bien sûre… ou alors il faudrait rincer, et je trouve çà dommage… Je pense que j'en referai cet hiver, avec des ingrédients plus orientés "peau grasse mais qui a quand même besoin d'être nourrie pendant l'hiver". Parce que, décidément, j'adore cette texture à la fois riche et légère ! :)

nov 072011

Allez, on continue le rattrapage ! ;)

Pour tester mon tout nouveau Emulsan, j'ai eu envie de faire une crème qui sente "l'Inde" ! Un peu comme l'eau de Kewra, dont Ahelya m'avait dit "c'est toute l'Inde dans une bouteille !" ;) Je voulais d'ailleurs mettre de l'eau de Kewra dans la recette et évidemment j'ai oublié :roll:

J'avais déjà pensé à tout un tas d'ingrédients pour mon effet indien… C'est parti !

Phase huileuse :

  • Cire florale de tubéreuse (1 %) : 0,5 g (très parfumée !)
  • Macérât benjoin/jojoba (13 %) : 6,5 g (antibactérien, cicatrisant, adoucissante, hydratant, humectant, tonifiant, anti-inflammatoire, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
  • Macérât encens /jojoba (13 %) : 6,5 g (astringent, apaisant, assainissant, adoucissant, sébo-régulateur, humectant, nourrissant, sébo-régulateur, calmant, cicatrisant, régénérant, tenseur)
  • Emulsan (7 %) : 3,5 g (émulsifiant huile/eau, émollient, hydratant, adoucissant, laisse la peau douce et lisse)

Phase aqueuse :

  • Hydrolat de chanvre (50 %) : 25 g (apaisant, régénérant, anti-oxydant, anti-radicalaire, relaxant, adoucissant, émollient)
  • Infusion de santal (14,5 %) : 7,25 g (assainissant, astringent, régénérant, apaisant)

Troisième phase :

  • Alcool de benzyle (0,7 %) : 0,35 g (conservateur bactériostatique, anti-prurigineux)
  • Sorbate de potassium (0,3 %) : 0,15 g (anti-oxydant, conservateur fongicide)
  • Vitamine E (0,5 %) : 0,25 g (anti-oxydant puissant, anti-radicalaire, stimule la régénération cellulaire, assouplissant)

 

Méthode : Faire chauffer les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, puis faire prendre l'émulsion. (Voir le mode opératoire pour débutantes)

Verdict : Pari tenu ! "Toute l'Inde dans un pot de crème" ! :D Dans le pot, le chanvre l'emporte un peu, puis, sur la peau, c'est plutôt la tubéreuse et l'encens… Bref je suis emballée :) Et l'Emulsan tient ses promesses également, émulsion très facile à réaliser, et "glissant" très agréable sur la peau ! :)

nov 052011

Oui, je sais, j'avais dit que j'avais plein de retard à rattraper…. :oops:

Mais franchement, depuis septembre, tous les éléments se déchaînent contre moi, non non j'exagère pas…:roll:

Enfin, bref, c'est pas un blog où on raconte sa vie, c'est un blog de recettes, alors on retrousse ses manches et on y va ! ;)

Comme je vous l'avais promis lors de mon billet sur la mousse démaquillante purifiante, voici la recette d'une version plus orientée "peau sèche". C'est une recette qui a déjà été publiée sur la boutique il y a quelques… semaines :/

  • Hydrolat de fleurs jaunes (16 %) : 32 g (anti-oxydant, anti-radicalaire, vulnéraire, anti-inflammatoire, dépuratif)
  • Infusion de Camomille (20 %) : 40 g (anti-inflammatoire, anti-allergique, cicatrisant)
  • Mucilage de lin (30 %) : 60 g (adoucissant, anti-oxydant, émollient, apaisant)
  • Jus d'aloe vera (20%) : 40 g (émollient, humectant, hydratant, apaisant, cicatrisant, astringent, anti-prurigineux, régénérant (anti-radicaux libres))
  • Urée (5%) : 10 g (antistatique, régulateur de pH, très humectant, agent d'entretien de la peau, cicatrisant)
  • Glycérine (5%) : 10 g (hydratant, humectant, émollient, adoucissant, assouplissant, protecteur, bactéricide)
  • Decyl Glucoside (3 %) : 6 g (tensio-actif doux)
  • Alcool de benzyle (0.8 %) : 1.6 g (conservateur bactériostatique, anti-prurigineux)
  • Sorbate de potassium (0.2 %) : 0.4 g (anti-oxydant, conservateur fongicide) 

La méthode est aussi simple que celle de la recette de base : on verse tout dans un flacon mousseur, on secoue, on attend que les grains d'urée fondent, et c'est prêt ! :)

Verdict : c'est Julie qui a hérité de cette mousse démaquillante. Elle ne s'est pas plainte que çà "tire" ou quoi que ce soit, mais elle n'a pas la peau très très sèche non plus… Je l'ai testée moi même, qui n'ai pas la peau sèche du tout, et en tout cas sur moi, j'ai bien senti que la peau restait plus "humide" qu'avec la version précédente… Il faudrait tester sur un peau vraiment sèche…

 (nickel pour enlever le maquillage des goûters d'anniversaire ! ;))

Mise en garde

Nos articles sont à but informatif, ils ont été renseignés par des sources précises et fiables, mais ils ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical.
En cas d’interrogation ou de pathologie grave, consultez un professionnel de santé !
N'oubliez pas de lire également le billet sur l'utilisation des huiles essentielles.

Rendons à César…

C'est avec plaisir que nous mettons nos recettes à votre disposition. Parfois, nous nous sommes inspirées d'autres bloggeuses, que nous citons.
Si vous-même vous inspirez de l'une de nos recettes, merci de mettre dans votre article un lien vers "La cosméto de Maman" !