juil 232010

Comme je vous l'ai dit dans mon article précédent, mon ami Enric souffre d'acouphènes.

J'ai bien sûr eu envie de relever le défi, même si je ne suis pas très optimiste, car ses acouphènes ont une origine complètement mécanique (nerf auditif endommagé lors d'une opération). Mais ça valait le coup d'essayer !

J'ai commencé par lui faire des gélules à prendre 2 à 3 fois par jour.

Puis je lui ai concocté 3 huiles de massages, à appliquer autour de l'oreille. Trois huiles différentes, pour tester 3 synergies différentes. Idéalement, il faut essayer une première huile pendant quelques jours avant de passer à la suivante… L'idéal serait de l'appliquer au moins 2 fois par jour, mais il m'a avoué ne pas pouvoir le faire, rapport à l'odeur…. (cf sa collègue qui lui a dit "tiens, t'as changé de parfum":lol:…..)

La première recette est de mon cru, la deuxième est adaptée du livre de Danièle Festy "Ma bible des huiles essentielles", et la troisième est tirée du livre de Dominique Baudoux

Huile #1

  • HE de Mélisse : 20 gtt (sédative, hypotensive, anti-inflammatoire, anti-spasmodique, rééquilibrante neurologique)
  • HE de  Lavande vraie  : 10 gtt (Régulatrice neurologique, calmante, sédative, antispasmodique, hypotensive, antalgique)
  • HE de Romarin à verbénone : 8 gtt (équilibrant du système nerveux)
  • HE d'Hélychrise italienne : 8 gtt (anti-hématome, anti-coagulant, anti-spasmodique, anti-inflammatoire, anti-douleur)
  • HE de Ravintsara : 8 gtt (neurotonique, énergisante)
  • HE de Palmarosa : 8 gtt (anti-douleur, tonique neurologique)
  • HV de noisette : 3 ml

Huile #2 :

  • HE de Cyprès toujours vert : 15 gtt (décongestionnant, active la circulation ) 
  • HE d'Hélychrise italienne : 12 gtt  (anti-hématome, anti-coagulant, anti-spasmodique, anti-inflammatoire)
  • HE d'Estragon : 15 gtt (antispasmodique neuro-musculaire, anti-douleur, anti-inflammatoire, anti-spasmodique)
  • HE de Gaulthérie 10 gtt (anti-inflammatoire, anti-douleur, circulatoire, hypotensive)
  • HE d'Ylang-ylang 10 gtt (antalgique, régulatrice cardiaque)
  • HV de noisette : 3 ml

Huile #3 :

  • HE d'Estragon : 15 gtt (antispasmodique neuro-musculaire, anti-douleur, anti-inflammatoire, anti-spasmodique)
  • HE d'Helychrise italienne : 8 gtt  (anti-hématome, anti-coagulant, anti-spasmodique, anti-inflammatoire)
  • HE de Petitgrain : 15 gtt (anti-inflammatoire, anti-spasmodique, sédative)
  • HE de Camomille Matricaire : 15 gtt (anti-inflammatoire, décongestive, anti-spasmodique)
  • HV de noisette : 3 ml

Verdict : en attente…

MISE EN GARDE :

Cet article est à but informatif, il a été renseigné par des sources précises et fiables, mais il ne saurait en aucun cas se substituer à un avis médical.

 En cas d'interrogation, préférez consulter un professionnel de santé.

N'oubliez pas de lire également le billet sur l'utilisation des huiles essentielles.

juil 232010

Encore une fois, c'est framboise qui m'a donné l'envie de fabriquer mes propres gélules !

Vous trouvez le goût des HE très mauvais ? Je vous comprends bien, j'ai toujours du mal avec ma gougoutte d'HE de thym, qui est si efficace contre les refroidissements…. Alors pourquoi ne pas opter pour les gélules faites maison !?

J'ai acheté mon appareil à gélules ici : https://www.capsuleconnection.com/

Avec les frais de port et 500 gélules, ça m'est revenu à une quarantaine d'euros, ce qui est, je pense très vite rentabilisé !

Dans vos gélules, vous pouvez mettre de la poudre de plantes séchées, selon les vertus recherchées, de l'argile, de la spiruline…. bref, tout ce que vous voulez ! Et surtout vous pouvez ajouter, dans chaque gélule, 2 à 3 gouttes d'HE ou de teinture (faite maison bien sûr :wink:)

Pour mon coup d'essai, j'ai décidé de faire des gélules contre les acouphènes, dans le cadre d'un petit "programme anti-acouphènes" pour mon ami Enric (article suivant).

Voici le reportage photo de mes premières gélules, et la recette après !


Après avoir positionné les gélules ouvertes dans l'appareil, remplissage partiel avec de la poudre (argile blanche ici)

 


on répartit bien toute la poudre avec la petite carte fournie…

 


…puis les huiles essentielles, en essayant de ne pas déborder….

 


… on complète avec de la poudre, on tasse bien…

 


…et CRAC on referme :)


Et voilà le travail !

Bon, mon reportage n'est peut-être pas très clair, mais honnêtement, c'est un jeu d'enfant, en moins de 5 minutes, 24 gélules prêtes à l'emploi :)

Voici donc la recette de ces gélules contre les acouphènes :

  • Argile blanche pour le remplissage des gélules
  • Dans chaque gélule : 3 gouttes de la synergie d'huiles essentielles suivante :
    • Romarin officinal 40 gtt
    • Laurier noble 12 gtt
    • Cyprès 40 gtt
    • Ravensara aromatica 40 gtt

Verdict : pour le moment, pas encore de retour d'Enric, mais il faut dire que ses acouphènes risquent d'être très résistantes…

MISE EN GARDE :

Cet article est à but informatif, il a été renseigné par des sources précises et fiables, mais il ne saurait en aucun cas se substituer à un avis médical.

 En cas d'interrogation, préférez consulter un professionnel de santé.

N'oubliez pas de lire également le billet sur l'utilisation des huiles essentielles.

Mise en garde

Nos articles sont à but informatif, ils ont été renseignés par des sources précises et fiables, mais ils ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical.
En cas d’interrogation ou de pathologie grave, consultez un professionnel de santé !
N'oubliez pas de lire également le billet sur l'utilisation des huiles essentielles.

Rendons à César…

C'est avec plaisir que nous mettons nos recettes à votre disposition. Parfois, nous nous sommes inspirées d'autres bloggeuses, que nous citons.
Si vous-même vous inspirez de l'une de nos recettes, merci de mettre dans votre article un lien vers "La cosméto de Maman" !