oct 042012

Alors, évidemment, le temps que je teste le truc, et que je publie l'article, tout le monde y a déjà été de sa petite (et grande !) tentative, mais c'est pas grave ! :lol:

Tout au début, tout au début, moi, je n'avais trouvé qu'un tuto sur ce marbrage "peacock" (paon, en français…), c'est celui de lovinsoap. Je vous laisse le regarder en détail, c'est très bien expliqué (même si c'est en anglais, les images sont parfaites !), et comme çà, çà m'évite de le faire hahaha :mrgreen: Depuis, les tutos ont fleuri, j'ai fait également davantage de recherches, et si c'était à refaire, je ferais autrement, mais bref ;)

Donc, me voilà partie dans mon expérience de marbrage "plumes de paon".

Il me fallait évidemment une trace très fine, pour être sûre de pouvoir aller jusqu'au bout, j'ai donc choisi de reproduire plus ou moins la recette dont Amanda dit qu'elle permet ce genre d'expérience. Et comme les seules fragrances "fiables" que j'ai ne correspondaient, à mon goût, pas du tout au visuel que je voulais pour ce savon, j'ai opté pour des huiles essentielles. Une synergie qui avait déjà fait ses preuves dans mon savon "Bourbon", ylang-ylang+géranium. J'ai voulu cependant que ce soit un peu plus "piquant", j'ai donc ajouté du citron et un peu de palmarosa pour "fixer" (voeu pieux…:roll:)

  • HV de Coco (20 %) : 70 g
  • Saindoux (20 %) : 70 g
  • HV de Ricin (10 %) : 35 g
  • Hv d'olive (50 %) : 175 g
  • Eau (maximum) : 24 g
  • HE ylang-ylang : 8 g
  • HE de géranium : 6 g
  • HE de citron : 4 g
  • HE de palmarosa : 0,5 g

Lessive de soude (dilution 30.5 %) pour un surgraissage à 8 % : 153,20 g

La proportion de soude dépend de l'huile utilisée et de la dilution de la lessive de soude, je vous la donne à  titre indicatif, vous devez impérativement recalculer votre dosage de soude ici.

J'ai divisé ma pâte en 4 part à peu près égales et dans chacune j'ai ajouté de l'oxyde noir, du Mica Lagon, du Mica Mint, et du Mica Bronze.
(En cours de route, j 'ai ajouté un peu de colorant turquoise TKB à mon "Lagon", car le coloris était, je trouvais trop proche de celui du mica "Mint"…)

J'ai versé chaque part dans un flacon à canule, et c'est parti !

Contrairement à Amanda sur son tuto, je ne voulais pas d'un "fond" uni, et un marbrage juste de surface, mais je voulais vraiment que le marbrage aille jusqu'au fond du moule, j'ai donc commencé à couler mes lignes dès le fond du moule.

J'ai eu un peu peur au début, parce que pour le coup, la trace était plus que fine, c'était vraiment quasiment liquide :? Mais finalement, mine de rien, çà en prend du temps pour remplir tout un moule avec juste des "fils" de pâte à savon, et à la fin, elle commençait déjà à être presque trop épaisse… du coup la surface du savon n'est pas parfaitement plane, mais bon…:roll:

Après avoir fait mes traits de pâte à savon, j'ai passé une baguette en alternance, comme sur le tuto, pour créer mes plumes de paon…

J'avais tellement les jetons que de la cendre de soude viennent gâcher mes efforts que j'ai testé pour la première fois la vaporisation d'alcool à la surface, pour l'éviter. Eh bah euh… çà marche pas très très bien :mrgreen:

Mais ma fois, ils ne sont pas si vilains :

Vous pouvez voir la vilaine cendre de soude.. mais qui ne s'est pas déposée partout… Eeennfin….:roll:

Verdict : pour la qualité du savon, ce n'était pas son but premier, bon, il sera je pense aussi bon que peut l'être un bon savon maison ;) Aux utilisateurs d'en juger, car ils sont tous partis, je n'en ai même pas gardé un pour moi…:|

Pour ce qui est de la technique, çà faisait plusieurs fois que ma mère me disait que le marbrage de surface en savonnerie lui fait penser à du "papier cuve" qu'elle utilisait lorsqu'elle faisait de la reliure. Le papier cuve, c'est du papier marbré, dont vous pouvez voir quelques exemples sur wiki, mais aussi à des tas d'endroits…

D'ailleurs l'inspiration d'Amanda pour son savon lui est venue d'un papier marbré… Et je me suis dit mince, c'est vrai, il faut absolument creuser de ce côté là… Et j'ai creusé, creusé, passé des heures à me renseigner sur les techniques de papier marbré… J'y ai appris au passage que la technique "plume de paon" n'est normalement pas faite exactement comme l'a fait Amanda… Et j'y ai appris des tas d'autres choses très stimulantes… Mais vous n'en saurez pas plus pour le moment :lol: J'aurai l'occasion d'en reparler ;)


13 Réponses to “Savon « Léon », mon marbrage « plumes de paon »”

  1. josie dit :

    vraiment superbe

  2. le lilloisien dit :

    S U P E R B E S  tes savons !
    Mais lavent-ils correctement : mousse, pouvoir lavant, parfum, douceur..
    biz

  3. soleilsourire dit :

    Oh, cool, j'attends toujours tes articles avec impatience! Il est magnifique ce savon, très réussi. Bravo.

  4. Sealeha dit :

    rhooo ça donne envie de creuser du côté des "papier cuve" comme tu dis !! Moi je l'ai ton savon et il est bien doux comme il faut et il mousse bien comme il faut (pour répondre à le lilloisien) :) Il est presque fini d'ailleurs… Je ne savais pas que ton mica bleu résistait à la soude, c'est bon à savoir !!

  5. le lilloisien dit :

    Merci !
     
    Et il ne laisse pas de traces?

  6. Irène dit :

    Eh bien, tu vois, moi je n'ai pas encore fait ce marbrage … et je trouve ta façon de faire très intéressante. Nous en avons encore des expériences à faire. D'ailleurs, tiens, je viens d'en réaliser une un peu surprenante.
    En tout cas, bravo pour la profondeur de ces couleurs, de ce marbrage. C'est très réussi.

  7. elle dit :

    Il est vraiment joli, j'aime bien ton chois de couleurs !
    comme toi j'avais préféré un marbrage dans la masse pour mon 1er essai à cette methode, et sincèrement je ne regrète pas, c'est long certe mais ça en vaut la peine ;)
    le parfum doit être bien sympa aussi :)

  8. Lils dit :

    Bon, j'ai testé le moule à séparations courtes, j'ai testé le moule fleur, peut-être mon prochain test : le peigne !
    J'avoue que l'idée du peacock me simplifierait la vie, je suis en manque d'inspiration savonnesque en ce moment mais je crois que les peacock ont tellement fleuri que mon intéret pour ce marbrage a été altéré, même si le tien est bien sympa

  9. DragonJoli dit :

    Merci merci :)

    lelilloisien : eh bien, le temps que je réponde, Sealeha a répondu pour moi ! ;) Pour les traces, çà m'intéresse aussi, mais je pense qu'il n'en laisse pas, car les micas en principe s'"évacuent" asses vite… à voir cependant avec l'oxyde noir…

    Sealeha : oui  çà donne envie de creuser de ce côté effectivement… et j'ai creusé pour vous ! ;) M'enfin comme d'hab, le temps que je rattrape mon retard, d'autres auront creusé aussi hahaha ;)
    Oui, le mica bleu résiste à la soude, ainsi que le cuivré, le vert et le violine, pour l'instant seul le coquelicot n'a pas tenu ses promesses… :/

    Irène : j'ai hâte de lire ton expérience surprenante ! Et oui, nous en avaons toujours à expérimenter…. ;)

    elle : oui, c'est un parfum qui me plaît beaucoup, qui résiste bien, et qui met en oeuvre des He pas trop onéreuses….:roll:

    Lils : ah mais attention, celui-ci n'a pas été fait avec le peigne hein ! C'est justement, après les recherches que j'ai faites APRES ce savon que j'ai acheté les peignes… Et tu as raison, au début, il n'y en avait qu'un un tuto sur ce marbrage, et maintenant… bon, bah oui hein ;)

  10. Lucille dit :

    Hooo qu'il est joli !!!!
    J'adore ce marbrage !

  11. DragonJoli dit :

    Merci Lucille :)

  12. LPS dit :

    Ils sont splendides tes savons!!!!

  13. DragonJoli dit :

    Merci LPS :)

Laisser une réponse

(requis)

(requis)

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

Mise en garde

Nos articles sont à but informatif, ils ont été renseignés par des sources précises et fiables, mais ils ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical.
En cas d’interrogation ou de pathologie grave, consultez un professionnel de santé !
N'oubliez pas de lire également le billet sur l'utilisation des huiles essentielles.

Rendons à César…

C'est avec plaisir que nous mettons nos recettes à votre disposition. Parfois, nous nous sommes inspirées d'autres bloggeuses, que nous citons.
Si vous-même vous inspirez de l'une de nos recettes, merci de mettre dans votre article un lien vers "La cosméto de Maman" !